Luc Richard
PHOTOGRAPHIES
Olia Lumelsky Portraits d'Olia Lumelsky

Quelques prises de vue du spectacle "Le chant du loup" avec Olia Lumelsky.
Ce spectacle est le fruit du travail de la conteuse (danseuse de formation) et de Frédérique Christmann, auteure metteure en scène (avec la complicité de Philippe Pastot).
On y retrouve « toute une galerie de personnages, animaux, vieillards, princes et princesses. Et même si on ne comprend pas la langue (elle raconte en version bilingue, russe et français constamment mélangés), on est pris par l’histoire. »

Portraits de Ghislain Mugneret

Cela fait plus de 30 ans que je partage avec Ghislain complicité et plaisir du jeu, de la chanson et de la création.
Voici une nouvelle série de portraits, en extérieur cette fois.
Acteur formé à l'INSAS à Bruxelles, auteur, il est également professeur de théâtre.
Il a présenté dernièrement "Les amoureux déchus" , des "éclats de théâtre qui racontent l'impossibilité d'un dialogue amoureux, considérant que c'est dans ce moment de l'impossible que s'incarnent le mieux le lyrisme, la drôlerie et le tragique du verbe amoureux ."

Ghislain Mugneret


Agnès Michel Portraits d'Agnès Michel

Agnès est d'abord une femme engagée et de conviction.
Elle aime le jazz et elle le chante avec talent.
Elle est essayiste, a notamment écrit en collaboration un livre pour une sixième république et milite depuis longtemps pour l'écologie politique .
Elle vient de publier "Petit manuel à l'usage de ceux qui paient des impôts et voudraient bien savoir pourquoi"
Spécialiste de l'économie, elle produit à ce titre régulièrement des analyses pour le think tank Terra Nova.
Mais ici, c'est au jeu du portrait qu'elle s'est prêtée : elle s'y montre tout à tour posée, sérieuse, réfléchie, étonnée ou simplement heureuse de vivre.


Portraits de Patrick S. Naggar

Pourquoi l'œuvre de Patrick S. Naggar me touche-t-elle autant ?

Est-ce à cause de la palette de terres brûlées et de siennes qu'il affectionne particulièrement ? De l'aube sereine qu'il va chercher dans le magma de la nuit ?
De sa dégaine de chamane qui commande aux nuages de pigments et fait pleuvoir à travers un tamis des averses d'or ?
Est-ce à cause de la danse lente qu'il exécute semaine après semaine au dessus de la toile, étirant en gestes amples les glacis, raclant, fusionnant les épaisseurs ?
Du geste mis en suspens, de la distance prise avec l'œuvre commencée ? De l'énergie nécessaire pour continuer à déchiffrer son palimpseste personnel en grattant au couteau les strates de matière ?
Patrick S. Naggar

Sonya Mellah Portraits de Sonya Mellah

Je ne connaissais de Sonya Mellah que sa bonne humeur.
Depuis j'ai appris qu'elle est une des "voix" de Radio France .
Mais comment faire le portrait d'une voix ? Singulier (et impossible...) pari ?
Heureusement, elle est également actrice et là, en photo, c'est plus facile.

Elle a joué notamment dans "El bene mio" le film de Pippo Mezzapesa sorti en 2018.
A défaut de sa voix, j'ai mis en lumière ici quelques traits de sa personnalité et un peu de sa joie de vivre.


Portraits de Jean-Claude Periama

J'ai photographié Jean-Claude deux fois.
La première, c'était il y a 25 ans avec un boîtier argentique et en noir et blanc. A cette époque, je me plongeais ensuite dans le labo pour travailler les tirages sur des papiers barytés...
La seconde c'est lors de son passage à Paris en juin 2014. La prise de vue s'est faite en couleur et en numérique.
Le travail ensuite s'est fait en quelques clics sur un ordinateur et le voici en ligne.
Patrick S. Naggar


Elisabeth Bartin Portraits d'Elisabeth Bartin
Seconde prise de vue en studio depuis bien longtemps.
Toujours le même dispositif :
Un fond noir. De la lumière. Beaucoup de trac des deux côtés de l'appareil.

Avec cette fois-ci, Elisabeth qui accepte de prendre le risque d'être "modèle" le temps d'une prise de vue.



Portraits d'Emmanuel Oriol

Emmanuel Oriol est musicien, directeur du conservatoire "Georges Bizet" dans le vingtième arrondissement de Paris et chef d'orchestre.
Avec Emmanuel, j'ai privilégié les séries, la narration .
Ses mains de chef d'orchestre en disent aussi long que son visage.
Ici s'entremêlent la rigueur, la concentration mais aussi la légèreté, le jeu, la complicité et le rire.

Aux éclats !
Elisabeth

© Luc Richard 2008-2019 / lucmarierichard@gmail.com